jeudi , 23 novembre 2017

Histoire

Quelques repères essentiels pour mieux connaître le passé lointain et récent de notre commune…

 

Epoque Gallo-Romaine
  • Bourg gaulois au nom de Boignacium ou Bonacium provenant du gaulois BONOS et du latin BONUS (le bon)

 

Epoque Carolingienne

VIII e et IXe siècles

  • Présence du « Châtelet royal » sur l’actuel secteur de la Salle (rendez-vous de chasse du roi)

 

Les Capétiens arrivent au pouvoir…

Le temps des croisades

XIe siècle

  • Construction de l’église actuelle
  • 1154 : Mariage de Louis VII le jeune avec Constance de Castille dans l’église de Boigny – Don du domaine royal à « L’ordre Militaire Hospitalier de St-Lazare de Jérusalem – Installation d’une léproserie
  • 1254 : La commanderie de Boigny devient le siège de l’Ordre des Chevaliers de St-Lazare (décision de Saint Louis)

 

XIe siècle, le retour à la paix

  • Construction du « Pont de Boigny » à côté de la Bionne (rive droite)
  • Agrandissement de l’église et du cimetière

 

Epoque des Bourbons

XVII e et XVIIIe siècles

  • Edification de l’actuel château de la Commanderie et du pigeonnier

 

Le choc de la Révolution Française

  • 1790 : Election du premier maire (ce fût le curé), Vente des châteaux et du presbytère comme biens nationaux
XIXe siècle
  • 1836 : Etablissement du cadastre
  • 1842 : Boigny redevient une paroisse
  • 1860 : Boigny compte 350 habitants
  • 1865 : Construction d’une école (salle du conseil municipal) avec les lois de Jules FERRY

 

Le temps des guerres 1870 à 1945

 

  • 1870 : Occupation des prussiens, le village doit verser 200 francs or comme indemnité de guerre
  • 1900 : Un nouveau cimetière, pour se préparer à la guerre
  • 1914-1918 : 17 habitants ne reviendront pas de ce conflit mondial
  • 1931 : Boigny ne compte plus que 205 habitants (exode rural)
  • 1940 : Occupation allemande dont le bilan est de 5 prisonniers de guerre et un travailleur requis. Massacre de 5 ouvriers agricoles dans le bois de Charbonnière
  • 1944 : Le 17 août, la 5èmearmée du général PATTON passe le pont de Boigny

 

La seconde moitié du XXe siècle : les mutations profondes d’un village dynamique

  • 1960 : Avec 230 habitants, Boigny commence son essor démographique
  • 1970 : 450 habitants
  • 1980 : 1595 habitants
  • 1989 : Création du district de l’Est de l’Orléanais
  • 1990 : 1718 habitants
  • 2000 : 1890 habitants
  • 2010 : 2117 habitants
  • 2012 : 2213 habitants
  • 2013 : 2239 habitants
  • 2014 : 2229 habitants

 

 

Boigny s’engage vers un développement économique équilibré

  • 1965 : IBM s’installe sur notre territoire
  • Années 80 à 90 : Création des Zones d’Activité Concertée par le District de l’Est de l’Orléanais puis le Syndicat Orléans Charbonnière,
    alors le Parc Technologique Orléans Charbonnière devient un pôle économique majeur de l’agglomération (Dior, Stockalliance puis Norbert Dentressangle, Renault, ALSTEF, IBM…)

 

Une urbanisation maitrisée

  • Années 1970 : Premiers lotissements.Mise en place du P.O.S.
  • Années 1980 : Aménagement du centre-bourg
  • Années 1990 : Lotissement du Clos de Boigny, Construction du quartier du Pont
  • Années 2000 : Lotissement du Clos de la Salle, de la Bionne et du Clos de l’Eglise

 

Avec des équipements au service de tous

  • Construction des écoles rue Firmin Chappellier et du Foyer Sportif et Culturel, premiers centres aérés.
  • Aménagement du terrain de football
  • Création de l’école de musique et de la bibliothèque
  • Ouverture de l’espace de sports et loisirs de la Caillaudière, des nouvelles écoles élémentaire et maternelle, d’une nouvelle bibliothèque.
  • Nouveau restaurant scolaire, Point Accueil Jeunes (1996)
  • Agrandissement du cimetière et des abords de l’église
  • Restauration de la Tour Pigeonnier
  • En juin 2002 : Agrandissement et rénovation des vestiaires du club de football
  • En novembre 2009 : Inauguration du nouveau Gymnase Val de Bionne et de la salle du Patio
  • En 2010 : Extension des ateliers municipaux